Usinage Dieppois, Technomap et Overspeed collaborent pour concevoir un respirateur à bas coût

0

L’élan massif de solidarité observé dans le département de la Seine-Maritime n’est pas prêt de se tarir. Quel que soit le secteur, les entreprises sont mobilisées pour aider le personnel soignant en première ligne. C’est bien le cas des sociétés Technomap, Usinage Dieppois et Overspeed qui se sont engagées à développer un respirateur artificiel à bas coût.

Dans le contexte actuel de lutte contre la propagation du Covid-19, les deux entreprises dieppoises Technomap et Usinage Dieppois ainsi que la rouennaise Overspeed ont décidé d’unir leurs efforts pour se rendre utiles. Ces dernières ont mis à profit leur savoir-faire ainsi que leur personnel pour concevoir un respirateur artificiel « low-cost ». Un produit  imaginé par Christophe Vergneault, patron de Technomap et son ami Olivier Grenier, patron d’Overspeed à partir d’un Ballon Autoremplisseur à Valve Unidirectionnelle (BAVU). Ce dernier a été développé en collaboration avec Patrice Gault, patron d’Usinage dieppois. En effet, les trois dirigeants ont déjà réalisé un prototype qui a été apprécié par le CHU de Rouen.

Chaque entreprise a mis sa pierre à l’édifice

La société Technomap qui évolue dans le monde de l’automobile s’est occupée de la réalisation des deux pattes qui appuient sur le ballon pour l’automatiser, et ce, en mobilisant des imprimantes 3D. La structure a également réalisé le système d’engrenage et a assuré l’assemblage de la machine. Le bureau d’études en ingénierie électronique Overspeed s’est chargé de la gestion du pilotage électronique avec le contrôle de pression et la programmation du boîtier électronique. L’entreprise Usinage Dieppois, spécialisée dans la sous-traitance en mécanique de précision,  quant à elle, a pris en charge la fabrication des pièces métalliques en se basant sur les plans réalisés par le bureau d’études de Technomap.