Sival Group dresse son bilan 2019

0
Lionel Vicq, dirigeant du groupe Sival.

Le groupe Normand, Sival, a dressé son bilan d’activité pour l’exercice écoulé. Organisé le 07 février dernier à Eu en Normandie, la rencontre a permis de relater l’ensemble des réalisations 2019 ainsi que les perspectives 2020.

L’entreprise a enregistré un retrait par rapport aux prévisions communiquées en début d’année. Ceci est dû en premier lieu à la contraction du marché aéronautique, et notamment la diminution de la croissance chinoise et la déconvenue financière du 737 MAX – l’avion vedette de Boeing. En second lieu, le portefeuille clients du groupe a également souffert suite à la complexification qu’a connue le marché d’automobile durant cette période.

Toutefois, l’industriel a vu progresser ses parts de marché aussi bien que son carnet de commandes. Ce dernier s’est consolidé pour augmenter de 4 % par rapport à l’exercice antérieur. Cette évolution favorable est le fruit des investissements dédiés à la modernisation de l’outil de production et qui ont tablé sur 270.000 euros. L’enseigne est devenue ainsi capable d’adresser de nouveaux marchés et de nouveaux secteurs industriels en se basant sur son offre multi-technologique intégrée et démarquante.

Un groupe orienté vers l’avenir

Sival Group est un fabricant de pièces complexes à base d’alliages d’aluminium légers et spéciaux pour l’industrie aéronautique et ferroviaire. La structure opère depuis plus de 40 ans auprès de grands clients tels que : Safran, Thalès, Zodiac Aerospace, Stelia, SNCF, Faiveley, Alstom et Bombardier. Chacun des différents sites de l’enseigne est par ailleurs certifiée ISO 9001, EN9100 ou EN1706.

Le groupe géré par Lionel Vicq a également obtenu le 21 janvier 2020, sa première certification Nadcap pour son procédé spécial de radiographie tandis qu’il prévoit une seconde pour ses méthodes spéciales de traitement thermique en 2020.