Seine maritime : une aventure exceptionnelle au sein d’une pomme

0
@agence.capsulo

Créé par l’enseigne parisienne Capsulo, un logement touristique insolite sous forme d’une pomme ouvre ses portes aux visiteurs.

Au cœur du Pays de Bray, il est quasiment impossible d’apercevoir la sphère en bois depuis la route. C’est en parcourant un chemin de 300 mètres à pied qu’on peut la découvrir. Elle se trouve ainsi cachée derrière les bosquets, au milieu des champs de Mesnil–Follemprise. Proche de la nature et des animaux, c’est le lieu idéal pour profiter d’une vue agréable sur la vallée. Elle permet en outre d’éveiller l’âme d’aventurier et de partager des moments agréables en famille ou entre amis.

L’objectif majeur de sa conception était de promouvoir un tourisme durable et local. Le projet a été réalisé par l’architecte Aurélie Poirrier et le fondateur de la start-up parisienne Julien Decaillon en collaboration avec le propriétaire des lieux Gauthier Fihue. Afin de proposer un programme à leurs clientèles, les deux fondateurs ont établi des partenariats avec les acteurs locaux.

Architecture hors normes

Pour admirer les étoiles le soir, la pomme est ouverte à 180 degrés vers le ciel. De l’extérieur, elle a été conçue en okoumé, un bois très résistant aux chocs et à l’eau présentant également une très longue longévité. L’intérieur est en peuplier. Ce bois est caractérisé par sa grande résistance mécanique au poids et aux flexions. Par ailleurs, la peinture utilisée est 100% écologique. Le projet dans sa totalité a coûté approximativement 75.000 euros.

Conçue pour deux personnes au maximum, cette chambre en plein nature est d’une superficie de 16 m². L’entrée est assurée par deux portes papillons. À l’intérieur, elle dispose d’un lit confortable, de toilettes et d’une salle d’eau. Cette réalisation unique est par ailleurs dotée de tout le confort que ce soit en chauffage, disponibilité d’eau courant et d’électricité. À 160 euros, il est possible de passer la nuit dans la pomme avec un petit déjeuner livré le matin.

Jihane Mandli