Les épargnants sont invités à soutenir l’économie normande

0
Crédit BD Aletheia Press, « De g. à dr. : Christophe Maillard (SGA Mobility), Christophe Descos (Kiwaï), Hervé Morin (Région), Virginie Carolo Lutrot et Philippe Leroy (Logéal Immobilière) ».

Lundi 27 janvier, la Région et la Caisse d’Epargne lançait officiellement la plateforme de financement participatif Kiwaï.

Epargner utile pour la Normandie… Voilà l’objectif de la plateforme de financement participatif lancée officiellement ce lundi 27 janvier à Caen. Une plateforme de plus ? Certes. Mais celle-ci a la particularité d’être le fruit d’un partenariat entre une banque, la Caisse d’Epargne, et une collectivité publique, la Région Normandie. « 100 % vert, 100 % normand et 100 % garanti », clame le slogan de Kiwaï. Cette plateforme proposera aux épargnants de financer le développement de l’économie régionale à travers le prisme du développement durable. Pour le mois à venir, chaque semaine, un projet sera mis en avant sur la plateforme. Il sera obligatoirement porté par une entreprise ayant son siège en Normandie. Et devra être centré sur la transition écologique.

Un produit d’épargne intéressant.

Chaque projet proposera son propre rendement financier, qui sera en lien notamment avec la durée d’immobilisation de l’investissement. Mais le taux annoncé, comme d’ailleurs le capital, est garanti par la Caisse d’Epargne et par la Région. Chaque épargnant est donc assuré de récupérer l’intégralité de sa mise et les intérêts.  « Avec un niveau de risque nul, je ne crois pas qu’il existe un produit d’épargne aussi performant à l’heure actuelle », assure Christophe Descos, le président de Kiwaï.
Chaque épargnant, à condition d’être majeur, pourra investir entre 20 et 2 000 € sur chacun des projets proposés. De son côté, Hervé Morin, le président de la Région, ne voit dans cette initiative que des avantages, permettant aux épargnants de financer le développement économique et écologique de la Normandie. « Cela a du sens au regard des travaux que nous menons en parallèle avec par exemple le Giec Normand. » « La plateforme a aussi le mérite de mettre en avant aux yeux de tous, des initiatives en faveur de l’environnement portées par des entreprises. », appuie Christophe Descos.

Pour des projets performants.

C’est le cas par exemple du premier projet ouvert au prêt qui a été dévoilé ce 27 janvier. Il s’agit de l’installation de panneaux photovoltaïques sur le futur EHPAD de Tourville-la-Rivière. Un aménagement qui n’avait à la base pas été envisagé, mais que l’appel à projets Kiwaï, lancé en novembre, a mis sur la table. Porté par le logeur social Logéal Immobilier, ce bâtiment sera ainsi couvert de plus de 210 m² de panneaux, permettant de produire 10 à 14 % de l’énergie nécessaire à l’établissement qui comptera 70 lits. L’investissement lié aux seuls panneaux est évalué à 85 000 €. Pour ce projet le prêt sera consenti le sera sur une période de 7 ans à un taux d’intérêt de 1,9 %.
Un second projet sera ouvert à la souscription le 3 février. Il est porté par la société rouennaise SGA Mobility, qui commercialise des bornes de recharge en électricité pour les véhicules électriques, ou d’approvisionnement en eau potable. Son projet est d’équiper le port du Havre en borne de recharge pour les bateaux de croisière, pour leur permettre de couper leur groupe électrogène lors des escales. La levée de fonds par financement participatif sera de 50 000 € avec un rendement inférieur à celui de Logéal Immobilier, mais avec une durée d’immobilisation plus courte.