L’entreprise ATD mise sur ses chantiers futurs

0

En ce temps de crise inédite, l’entreprise ATD se mobilise en vue de relancer son activité. Dans ce sens, elle poursuit sa quête de nouveaux marchés et contrats.

Basée à Petit-Quevilly, la structure est spécialisée dans la démolition, désamiantage, déconstruction et dépollution des sols. L’établissement n’a par ailleurs pas échappé aux conséquences de la Covid-19. En chiffre, l’enseigne n’a enregistré aucune rentrée d’argent pendant un mois et demi, soit environ 7 millions d’euros de perte en terme de chiffre d’affaires. Pour rattraper les pertes, l’établissement a décroché de nouveaux contrats de désamiantage, et ce, pendant le confinement.

Une entreprise optimiste

Face aux conséquences de la crise sanitaire, la structure mise sur ses futurs chantiers pour maintenir son activité. Elle a décroché plusieurs marchés suite à des appels d’offres lancés. Parmi ceux-ci, on citera notamment les désamiantages du lycée Jacquard à Barentin pour la Région Normandie , celui du collège Maupassant pour le Département de l’Eure, ainsi que le celui de l’usine de production d’eau de Norville de Seine Agglo.

Pour préserver la santé de ses collaborateurs, l’organisme a mis également en place un protocole sanitaire strict correspondant aux instructions du gouvernement. En effet, l’enseigne a limité le nombre de personnes au niveau des chantiers et machines.