Le port de Rouen adapte le terminal du groupe Soufflet

0

Le port de Rouen investi 7,8 millions d’euros pour adapter son terminal dédié au groupe Soufflet. Ce budget sera consacré au renouvellement et à l’optimisation de l’infrastructure. 

A la fin du chantier, le deuxième opérateur de céréales du port rouennais, pourra améliorer son attractivité. Son terminal pourra en effet accueillir des navires destinés à la transportation en vrac des grains et dotés d’une plus grande capacité de chargement. Rappelons qu’en 2018, c’est « Sénalia », premier opérateur du port normand, qui a bénéficié de la même opération de mise à niveau.

Un nouveau portique de chargement

Après le renouvellement de l’infrastructure, le groupe Soufflet sera chargé d’adapter les installations de son terminal. Cette opération permettra notamment d’augmenter la capacité de charge céréalière notamment pour le blé et le malt et de diminuer la poussière qui en résulte. Le projet contribuera par ailleurs au respect des cahiers des charges établis entre les différents pays.

A travers l’ensemble de ces investissements, le port de Rouen, premier exportateur de céréales en Europe occidentale, veut améliorer sa compétitivité mondiale face notamment à la Russie et à l’Ukraine.

Jihane Mandli