La piste de l’hydrogène liquéfié dans le transport maritime explorée à Vernon

0
© ArianeGroup Holding \ Master Image Programmes \ Thomas Leaud Le site d’ArianeGroup installé à Vernon est le plus grand centre d’essais hydrogène en Europe.

ArianeGroup et Engie se lancent conjointement dans la recherche et le développement de l’utilisation de l’hydrogène renouvelable dans le transport maritime et fluvial. Les recherches se dérouleront à Vernon, sur le site d’ArianeGroup.

Aujourd’hui dédié aux tests des moteurs des fusées Ariane, le site vernonnais d’ArianeGroup, accueillera prochainement un nouveau programme de recherche et de développement. C’est ce qu’ont annoncé Engie et ArianeGroupe, ce 10 septembre, à l’occasion de la signature d’un partenariat dans le domaine de l’hydrogène liquéfié renouvelable. Il s’agit plus particulièrement de développer l’usage de ce combustible dans le domaine des transports maritimes et fluviaux. Un enjeu de taille dans la recherche de solutions alternatives aux énergies fossiles.

Ainsi, dans un premier temps, un liquéfacteur d’hydrogène sera développé à Vernon, le plus grand centre d’essais hydrogène en Europe. L’objectif final est de développer des produits et des services dans le domaine maritime et fluvial. Pour rappel, 90 % du commerce mondial (en volume) s’effectuent par transport maritime, soit 11 milliards de tonnes de marchandises. Si ce mode de transport est l’un des moins polluants, ramené à la tonne de marchandise, sa part dans les émissions de gaz à effet de serre ne cesse d’augmenter depuis des années.

Transition vers la neutralité carbone

Pour mener à bien ce projet, les deux groupes ont décidé de mettre en commun leurs compétences. Engie collabore actuellement avec Anglo-American, spécialisé dans l’industrie minière, pour développer un camion fonctionnant à l’hydrogène renouvelable. En outre, en mars, le groupe a approvisionné en hydrogène avec succès un train de passagers d’Alstom lors d’un essai pilote dans le nord des Pays-Bas. « L’hydrogène renouvelable est à la fois une composante indispensable du mix énergétique et un des outils industriels clés pour réussir la transition vers la neutralité carbone, a souligné Claire Waysand, directrice générale par intérim d’Engie. Le plan de relance français qui soutient fortement le développement de l’hydrogène, comme le Green Deal européen montrent ainsi le rôle crucial du développement de l’hydrogène dans la transition énergétique. »

De son côté, André-Hubert Roussel, président exécutif d’ArianeGroup a rappelé : « Les fusées Ariane ont permis à ArianeGroup de faire partie des rares sociétés au monde maîtrisant les systèmes et solutions fondés sur l’hydrogène liquéfié. (…) Les innovations en cours dans le secteur des lanceurs, comme le moteur ultra-bas coût Prometheus, vont encore accélérer la capacité d’ArianeGroup de rendre accessible à tous des technologies et solutions hydrogène 100 % européennes. »

Pour Aletheia Press, LB