GMP s’empare des derniers quais du Port havrais

0

 

Lors d’une assemblée extraordinaire établie le 31 octobre dernier, le Conseil de Surveillance du Grand Port Maritime du Havre a accordé à la Générale de Manutention Portuaire (GMP) le droit d’exploiter les postes aux quais 11 et 12 du port 2000. Etant une porte d’entrée vers la France et même l’Europe, le port havrais constitue une opportunité incontournable pour tout acteur du secteur.

Cependant, le futur locataire exerce déjà ses activités sur le port 2000, notamment depuis les quais d’Europe, ceux des Amériques et le Terminal de France. Une position stratégique qui a depuis toujours renforcé les atouts du spécialiste de la gestion des conteneurs.

D’ailleurs, le contrat de concession accordé à la GMP concerne les 2 derniers quais vacants pour une durée de 34 années, dont 4 dédiées aux études, à la conception et à la réalisation. Cette attribution vient en réponse à l’appel d’offre lancé en avril 2018 et auquel les concurrents ont soumis leurs offres en février 2019.

Suite à l’exécution du nouveau terminal, le groupe sera capable de trafiquer un million de conteneurs EVP supplémentaires annuellement. Bien entendu que le projet s’étalera sur 42 hectares et couvrira aussi un quai de 700 mètres de longueur. Ainsi, le port sera capable d’ancrer les plus grands porte-conteneurs à l’échelle mondiale.

Les travaux débuteront en 2020 sous la maîtrise d’ouvrage du port du Havre, pour ensuite passer le relais à GMP dès l’année 2022. Néanmoins le site ne sera commercialement opérationnel qu’à l’horizon de 2024.

Rappelons que la GMP est une coentreprise maintenue à parts égales par DP World et Terminal Link filiale de l’armateur majeur CMA CGM. A part le lourd poids de ses actionnaires, l’entreprise de manutention est partenaire des deux plus grandes alliances mondiales armateuriales ; à savoir : Ocean Alliance et T.H.E. Alliance.