Etude sur l’impact de l’incendie de Lubrizol sur les habitants de la Seine-Maritime

0

Santé Publique France a décidé de réaliser une étude épidémiologique auprès de 52OO résidents de la Seine-Maritime.

Cette enquête intervient suite à l’incendie survenu l’année dernière à l’usine Lubrizol. L’événement, qui a eu lieu le jeudi 26 septembre 2019, avait impacté à la fois les sites de Lubrizol et NL Logistique. Des retombées de fumées s’étaient par ailleurs  répandues aux autres communes proches de la Seine-Maritime.

La présente enquête fait partie d’un dispositif global « Santé Post Incendie 76 » lancé depuis la survenance du sinistre. Son objectif est de déterminer l’impact de l’incident sur la qualité de vie et  la santé des habitants. Le dispositif tachera alors à déterminer la perception de l’incendie par ces derniers tout en analysant ses effets sur leur santé.

Un échantillon diversifié

L’étude, qui sera menée auprès de 4.000 adultes et 1.200 enfants, a démarré le mardi 1er  septembre. L’échantillon a été sélectionné au hasard sur la base de 122 communes de la Seine-Maritime. Pour comprendre l’intérêt de l’enquête et la manière d’y participer, les personnes choisies ont reçu un courrier ainsi que des documents. Une première phase des résultats de l’étude sera publiée vers fin 2020 / début 2021.

Rappelons que le spécialiste du stockage des produits chimiques a repris la production des unités de mélanges au mois de décembre 2019 et celle de dispersants au mois d’août dernier.