Des larmes de chocolat pour pleurer la Pucelle d’Orléans

0

Il y a quarante ans, Jean-Marie Auzou a eu l’idée de rendre hommage à Jeanne d’Arc en concevant une friandise sous forme de larme. Un symbole fort pour représenter la douleur de la Pucelle d’Orléans, le jour de son exécution.

Rendre hommage à l’héroïne française, c’est ce qui a poussé le maître chocolatier à lui dédier un produit spécifique. Grâce à cette pensée, les amandes enrobées de chocolat ont pris forme et sont devenues une spécialité locale. Aujourd’hui, ces douceurs chocolatées ont dépassé les frontières normandes et sont même arrivées jusqu’au Japon.

Dans sa recette, le chef a utilisé des amandes siciliennes, du sucre et du chocolat avec 65% de cacao américain.

Une maison réputée

C’est en 1970 à Evreux que Jean-Marie Auzou et sa femme Patricia ont ouvert leur première chocolaterie. 50 ans après, la Maison est devenue une référence locale voir nationale, grâce à la qualité de ses produits et à la finesse de ses réalisations. Aujourd’hui, l’enseigne dispose de magasins à Rouen, à Amiens, au Havre et à Val de Reuil.

En plus de ses pâtes de fruit artisanales et de ses chocolats aux saveurs et aux textures variées, la structure propose également une gamme de macarons au goût exquis et aux parfums authentiques.

Jihane Mandli